Les reflets changeants

En juin 2015, je recevais un de ces mails qui te font battre le coeur très vite.

fondation raymond leblanc

Moi, contente !

Un mail provenant de la Fondation Raymond Leblanc.

Cette fondation remet une fois par an un Prix de 10 000 euros à un.e auteur/rice afin de publier une première oeuvre. Ce livre sera publié au sein des éditions du Lombard (depuis 2017 en alternance avec les éditions Futuropolis), avec un montant d’avance sur droits variant de 10 000 à 15 000 euros.

Honnêtement, je ne pensais pas l’obtenir. Pas avec ce scénario doux-amer, pas avec ce histoire douloureusement lumineuse. Mais si ! Le coeur battait fort, et j’ai ressenti pour la seconde fois de ma vie cette joie intense et inédite, que j’avais pu expérimenter lors de mon premier voyage en solo en Thaïlande.  Je n’étais pas seule, assise dans mon premier vol long courrier ( et d’ailleurs cette nouvelle allait mettre un frein à mes voyages ), mais j’étais bien en train de planer : mon livre allait exister.

Alors, ça parle de quoi, ce bouquin ?

Les reflets changeants, c’est l’histoire de trois personnages, de trois vies, de trois générations. Ils ne se connaissent pas, patouillent dans leurs soucis respectifs, et essayent tant bien que mal de faire du mieux qu’ils peuvent avec les cartes qu’ils ont.14918759_10211479668494435_5472194570622095215_o

 

Il y a Elsa, 22 ans,  entre deux histoires d’amour. Il y a Jean, ancien marin cloué au sol par une paternité tardive. Et il y a Émile, 79 ans. Émile, c’est peu ou prou mon grand-père. Il est sourd, souffre d’acouphènes et ne parvient plus à se connecter à ceux qu’il aime.

Ils vont se rencontrer, se croiser, s’entre-choquer, ces trois destins qui étaient supposés rester chacun dans leurs bulles. La mer est presque un personnage, la chaleur aussi, Nice, le décor.

Au son des cigales, comment on se répare avec des bouts de ficelles tendres et inattendus.

Pour voir une preview, CLIC CLIC CLIC.

Pour l’acheter, je te conseille le site du Lombard, ou encore ce super site : librairiesIndépendantes.com (pour faire vivre nos amis les libraires!) mais tu peux aussi te le procurer sur Amazon (mais c’est moins bien), ou encore sur la Fnac.

reflets changeants

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre addresse mail ne sera pas publiée Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>